Vous êtes ici : accueil > Editos > édito du 5 avril 2015

Fête du Père en avril

5 avril 2015

L’année spirituelle commence le 10 avril, le jour de la Fête du Père. C’est l’occasion pour l’homme de faire un bilan de son année passée et de s’engager à s’améliorer. Il prend de bonnes résolutions et fait des projets.

La Fête du Père est précédée de trois jours de jeûne. Ces trois jours doivent être consacrés à prier et étudier la connaissance spirituelle.

Le début de la nouvelle année spirituelle est un moment favorable à la relation de l’homme avec son Créateur.



L’année spirituelle commence le 10 avril, le jour de la Fête du Père. C’est un moment important pour l’homme dans son existence. C’est aussi un moment particulier pour le croyant dans sa relation avec son Créateur.

Le début de la nouvelle année spirituelle est favorable à un renouveau dans l’existence de l’homme. Il fait alors un bilan de son année passée. Il se remémore ce qu’il a fait, comment il a évolué, les actes qu’il a posés. Le croyant remercie son Père de lui avoir donné la vie et de continuer à l’accompagner jusqu’à ce jour. Il lui demande pardon pour ses mauvais actes, et il se repent avec sincérité. Il s’engage à s’améliorer et à tout faire pour ne pas retomber dans ses erreurs du passé. Il prend des bonnes résolutions pour l’année à venir. Il fait des projets. Il ouvre son âme et son esprit à l’inspiration de DIEU pour l’aider. Et il remercie DIEU de le soutenir chaque jour de son existence. Il le remercie de l’aider à devenir toujours plus conscient, à poser de bons actes et à s’accomplir.

La Fête du Père se célèbre en communauté quand c’est possible. C’est ce qui est le mieux pour l’homme. Mais on peut aussi la célébrer individuellement quand on n’a pas la possibilité de se retrouver en communauté.

La Fête du Père doit être précédée de trois jours de jeûne, les 7, 8 et 9 avril. Le jeûne est un acte de purification du corps et de l’esprit.

Jeûner est un effort pour l’homme. Dans le jeûne sec, il ne doit pas manger ni boire de 5 h du matin à 18 h en fin de journée. Et il ne doit consommer ni viande ni poisson le soir. Le jeûne permet à l’homme de se purifier. Il se rend alors plus disponible à recevoir la parole de DIEU et à percevoir l’inspiration. Et ses prières sont également mieux entendues par DIEU.

Observer le jeûne est un acte spirituel. C’est aussi un acte volontaire. Chacun ne doit jeûner que s’il se sent capable physiquement de le faire et s’il se sent porté spirituellement à le faire. Il ne faut pas faire le jeûne si cela peut mettre en danger la santé ou la sécurité de l’individu. Il est également inutile de jeûner si on n’a pas la foi dans ce sacrement.

Durant les trois jours précédant la Fête du Père, les croyants consacrent leur journée ou une partie de leur journée à DIEU. Ils lisent ou écoutent des textes de connaissance spirituelle. Ils cherchent à comprendre la connaissance essentielle et à s’en imprégner. Ils prient et ils méditent.

Le 10 avril, diverses cérémonies religieuses ont lieu, dont la salutation au Père, la grande prière, la méditation et des bénédictions. Puis, la fête se conclut avec un banquet. Des chants, des danses et des jeux peuvent être organisés. La nouvelle année doit commencer l’allégresse et dans l’espoir.

L’OPC organise les cérémonies de la Fête du Père à Ishborn, lieu sacré de Côte d’Ivoire. Tous les membres de l’OPC et les croyants peuvent y participer, après inscription préalable. Ils seront accueillis dès le 6 avril avant 15 h pour ceux qui veulent faire le jeûne ensemble, ou le 9 avril avant 15 h pour les autres.

Un séminaire de réflexion est ensuite organisé à Ishborn pour les membres de l’OPC du 20 au 27 avril.

Du fait de ces cérémonies et du séminaire de l’OPC, les centres OPC seront fermés durant tout le mois d’avril. Ils rouvriront le 2 mai.


www.opc-connaissance.com - Organisation Pour la Connaissance (OPC) facebook