Vous êtes ici : accueil > Editos

Le manque d'amour de l'humanité est la cause majeure de ses problèmes

5 juillet 2019

La vie des hommes est souvent pleine d'épreuves. La guerre, la maladie ou la famine rendent parfois l'existence insupportable. On peut se demander pourquoi DIEU permet cela. Or c'est généralement l'homme qui est lui-même responsable de ces problèmes ou de leur non-résolution. C'est le manque général d'amour de l'humanité qui est la cause fondamentale des maux qu'elle endure.

Une nouvelle conscience collective positive pourrait cependant naître si les hommes le voulaient vraiment. Il faudrait pour cela se tourner vers DIEU, chercher à le comprendre vraiment et suivre ses enseignements.



Les hommes de la Terre vivent des épreuves parfois très difficiles durant leur existence. Ils peuvent être opprimés par des peuples adverses, parfois même par leurs propres gouvernants. Ils ne mangent pas toujours à leur faim et souffrent parfois de famine durable. Ils vivent dans un environnement de plus en plus pollué et en tombent malades. Ils vivent dans l'insécurité à cause d'individus isolés ou organisés en groupe menaçant leur vie et leurs biens.

Tous ces problèmes proviennent d'une cause commune. C'est le manque général d'amour de l'humanité.



L'humanité manque notamment d'amour envers DIEU, envers la création, envers ses semblables et envers elle-même.

L'humanité n'aime pas son Créateur DIEU. Certains groupes pensent aimer et servir DIEU. Mais ils suivent plutôt des chefs religieux qui cherchent le pouvoir. D'autres se contentent de suivre une tradition religieuse sans comprendre réellement qui est DIEU et ce qu'il leur demande. Si les hommes aimaient vraiment DIEU, ils chercheraient à le connaître, lui obéiraient et le serviraient. Ils feraient tout leur possible pour se rapprocher de DIEU, s'élever sur l'échelle de progression et se développer. Or on constate plutôt que la préoccupation principale des hommes est le plus souvent le bien-être matériel, la reconnaissance sociale ou le pouvoir sur les autres.

L'humanité n'aime pas la création de DIEU. La Terre et ses ressources sont surexploitées, voire même pillées. L'homme déverse ses déchets toxiques et encombrants dans la nature sans se soucier des conséquences. Des espèces entières d'animaux et de végétaux disparaissent par l'action de l'homme. Le climat se modifie à grande vitesse à cause des rejets atmosphériques de l'industrie humaine. Certes, une conscience écologique globale semble émerger pour la protection de l'environnement. Mais c'est surtout parce que l'humanité se rend compte qu'elle va être victime de cette attitude irresponsable. Car la pollution, le changement climatique, la perte de la biodiversité vont lui poser problème pour sa survie. Ce n'est pas l'amour de la création qui suscite cette conscience écologique.

L'humanité n'aime pas ses semblables. Des groupes envahissent des territoires et oppriment les peuples qui s'y trouvent afin de s'approprier leurs ressources. Des populations souffrent de famine ou d'épidémies à cause de la guerre ou du climat sans recevoir d'aide efficace et durable des autres peuples. Des personnes fuyant la persécution ou la misère dans leur pays sont refoulées brutalement par ceux chez qui ils viennent chercher une vie meilleure. Les hommes font trop de différences entre eux et les autres. Ils ne considèrent pas les autres comme leurs semblables, leurs frères et sœurs en DIEU. Donc ils ne témoignent pas envers eux fraternité, solidarité et bienveillance.

L'humanité ne s'aime pas elle-même. En effet, les hommes font trop de choses qui leur nuisent à eux-mêmes. Ils dégradent leur propre environnement, et donc leurs conditions de vie. Ils nuisent eux-mêmes à leur propre santé, à leur sécurité, à leur bien-être. Ils se créent les problèmes qui empoisonnent leur existence. Ils ne cherchent pas à réellement comprendre le sens de la vie, à devenir évolués et conscients. Ils ne cherchent pas à vivre dans la paix et l'harmonie. Ils ont pourtant tout ce qu'il faut sur la Terre et en eux, car DIEU leur a donné tout ce qu'il leur faut.



La situation de l'humanité serait bien meilleure si elle cultivait l'amour pour elle-même, pour DIEU et pour la création. Or cela est possible. Il est en effet possible de changer les choses, même si ce ne sera ni facile ni rapide. Il faut pour cela développer une conscience collective positive. Les hommes doivent prendre conscience du fait qu'ils sont tous créés par DIEU. La vie et la Terre où ils vivent viennent aussi de DIEU. Les hommes forment la grande famille humaine au cœur de la création divine.

DIEU aime les hommes et veut leur bonheur et leur progrès. DIEU est le partenaire de l'homme. Mais l'homme doit faire son effort pour connaître DIEU et ses volontés. Il doit développer des attitudes positives et de l'amour pour la création tout entière. Il doit chercher à faire le bien et à préserver, maintenir et perpétuer la vie.

C'est ce programme que propose l'Organisation Pour la Connaissance. Tous les enseignements de l'OPC cherchent à éveiller la conscience de l'homme. L'objectif est de rendre l'homme plus responsable, plus élevé et plus respectueux de la création. Si suffisamment de personnes se rassemblent pour s'élever vers DIEU et aider l'humanité, alors une nouvelle conscience planétaire peut émerger. Cette nouvelle conscience collective peut guider l'humanité vers une nouvelle civilisation. Cette civilisation instaurera un nouveau système plus conforme au destin réel de l'homme sur les plans religieux, social, politique, culturel, militaire et économique. L'humanité pourra espérer vivre dans la paix et la prospérité.


www.opc-connaissance.com - Organisation Pour la Connaissance (OPC) facebook